Soiree ligrienne - JUIN 2011

Le jeudi 9 juin de 19h à 21h30, pour terminer notre cycle de dégustations, j'ai le plaisir de vous proposer une soirée Ligérienne en compagnie de Patrick Baudouin

Le connaissez-vous ?

Patrick Baudouin, vigneron installé dans le Val de Loire, proche d'Angers et pour être précis à Chaudefonds-sur-Layon, nous fera déguster sa gamme de vins blancs secs et moelleux puis de divins rouges élégants et frais.

Patrick Baudouin est un fervent défenseur de l'agriculture biologique, respectueux de l'environnement, qui place la barre très haute quant à son niveau d'exigence. Ses cuvées sont connues et reconnues par les plus grands œnophiles. Il est vigneron dans l' « Anjou Noir », cette partie ouest de l'Anjou, aux sols primaires de schistes, grès, volcaniques, d'ardoise et de charbon, soumise à l'influence atlantique. De beaux terroirs, bien exposés, bien drainés. Les schistes, que ce soit à Porto, dans la Moselle, à Côte Rôtie ou à Banyuls, ont une belle réputation viticole…

Patrick Baudouin n'utilise pas le terme « vins naturels », qui ne correspond à aucun cahier des charges contrôlable. De façon générale, le terme «naturel », à tort sans doute, est compris comme « sans intervention de l'homme ». L'homme faisant partie de la nature, le vin est pour lui naturel, puisqu'il résulte d'une action humaine. Donc, pour éviter toute confusion, Patrick assume ses choix et sa responsabilité d'intervention sur la nature, sans se cacher derrière une « nature » qui aurait un trop bon dos. Son choix est donc de travailler à faire des vins de terroir, puisqu'il a la chance de travailler la vigne sur les beaux terroirs des Coteaux du Layon.

Farouche défenseur des vins de terroir, Patrick Baudouin se bat au quotidien pour une Charte Ethique des vins de terroir. Normalement, le patrimoine français de la culture du vin devrait lui permettre de mettre en avant le concept d'AOC (appellation d'origine controlée), à l'origine créé pour l'organisation collective de la défense de la minorité des vins de terroir (10%), face à la concurrence déloyale des vins ordinaires. Cependant, depuis les années 60, le succès éthique du sigle AOC a été tel qu'il est devenu un enjeu commercial et de ce fait a été accaparé par la viticulture des vins de volume. Les aires délimitées AOC ont connu des extensions injustifiées. L'oenologie corrective (chaptalisation, acidification etc..) a été également intégrée dans les AOC, mais sans évaluation, pour soigner les déséquilibres apportés par l'explosion des rendements. Dans ces conditions, tout en revendiquant l'esprit originel des AOC, Patrick Baudouin se refuse à brider l'expression du terroir dans ses vins quand les décrets d'AOC s'y opposent, et il se soumet à une Charte d'expression du terroir actuellement en construction avec d'autres vignerons, évolutive, transparente, contrôlable.  

Pour agrémenter cette dégustation, deux professeurs du conservatoire du XVe, flûte traversière et guitare, nous accompagneront musicalement.

Dans l'attente de vous recevoir afin de partager cette dernière dégustation avant l'été et dîner ensemble si vous le souhaitez dans un des restaurants de la rue de Bourgogne. Hervé Beaudron